Aider les réfugiés

La crise des réfugiés se poursuit

Durant les dernières années, le monde a été confronté à la plus grande crise de réfugiés et de déplacement des personnes de notre époque. Le déplacement forcé au niveau planétaire se chiffre à un nombre record. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) signale qu’à la fin de l’année 2015, 65,3 millions de personnes avaient été déplacées de force à travers le monde à cause de persécutions, de conflits, de violences généralisées ou de violations des droits humains. La crise continue car, en moyenne, 24 personnes dans le monde sont déplacées de leurs maisons à chaque minute. Ces chiffres correspondent à trois groupes principaux : les réfugiés, les personnes déplacées à l’intérieur (PDI) de leur propre pays et les demandeurs d’asile. 21,3 millions de personnes sont des réfugiés, définis comme des personnes qui ont été forcées de fuir leur pays à cause de la persécution, de la guerre ou de la violence. 40,8 millions sont des déplacés internes. Ils ont fui leurs maisons mais ils restent dans leur propre pays. 3,2 millions sont des demandeurs d’asile qui ont demandé le droit d’être reconnus comme réfugiés et qui bénéficient d’une protection juridique et d’une assistance matérielle.

Tragiquement, des personnes ont traversé – au péril de leur vie – la Méditerranée en bateau à la recherche de sécurité et de protection. Depuis 2015, quelque 6 657 personnes sont décédées ou portées disparues en Méditerranée. Malheureusement, les enfants font aussi ce voyage à travers la mer, beaucoup non accompagnés ou séparés. Malgré les conditions météorologiques pénibles, les réfugiés et les migrants continuent de braver les eaux agitées. L’attention du monde s’est focalisée sur le sort des réfugiés à la suite de l’image d’un petit garçon syrien sans vie, allongé face contre terre sur une plage en Turquie.

En Asie du Sud-Est, les réfugiés rohingyas du Bangladesh se sont également entassés dans des bateaux, à la recherche d’une vie meilleure. Les personnes déplacées font face à d’autres difficultés en survivant dans des communautés sans eau propre, sans nourriture adéquate, sans cliniques de santé, sans écoles et sans possibilités de gagner des revenus.

ADRA Canada continue à apporter son assistance à des réfugiés en Europe, au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est et en Afrique. Nous avons également offert notre partenariat à World Renew pour aider les réfugiés syriens à se réinstaller au Canada.

Nous vous invitons à vous joindre à nous pour soutenir les personnes déplacées.

 

Oui ! Je veux aider les réfugiés.