Augmenter les revenus

Aider les gens à se libérer de la pauvreté

Sur notre planète Terre, plus d’un milliard de personnes sont encore prises au piège de l’extrême pauvreté. Ce n’est pas parce que ces personnes ne travaillent pas laborieusement qu’elles se retrouvent dans une telle situation misérable ! Que ce soit dans une usine ou en plein soleil comme travailleur journalier, beaucoup de gens consacrent 12 heures par jour pour un salaire de seulement deux ou trois dollars par jour. Les agriculteurs de subsistance font de leur mieux pour cultiver suffisamment de nourriture sur de petites parcelles de terres marginales afin de nourrir leurs familles, mais cela ne leur laisse pas d’argent pour les nécessités essentielles de la vie. S’ils sont frappés par une dépense urgente, ils devront peut-être emprunter de l’argent auprès du prêteur d’argent de leur localité, à des taux d’intérêt de 300 % ou plus ! Par conséquent, la dette qu’ils contractent continue de croître à un rythme plus rapide que ce qu’ils sont capables de rembourser. Incapables d’envoyer leurs enfants à l’école parce qu’ils n’ont pas les moyens financiers, le cycle de la misère se répète ainsi pour une autre génération.

Lorsque le personnel d’ADRA commence à travailler au sein d’une communauté, ils invitent les villageois à se joindre à des groupes où ils peuvent recevoir une formation pour apprendre comment ils peuvent mieux gagner de meilleurs revenus en démarrant leur propre petite entreprise à domicile.

Au besoin, ils peuvent commencer par suivre des cours où ils peuvent apprendre à lire et à écrire. De tels cours peuvent être suivis par des leçons sur la comptabilité et lagestion des petites entreprises. Ils peuvent ensuite s’inscrire à des ateliers où ils peuvent apprendre de nouvelles compétences telles que la culture maraîchère, la production alimentaire, la vannerie, la poterie, la menuiserie, la mécanique des petits moteurs, l’apiculture ou l’élevage de petits animaux. Une fois qu’ils se sentent en confiance, ils peuvent soumettre une demande pour un petit prêt à faible taux d’intérêt qui les aidera à obtenir les outils nécessaires pour lancer leur propre entreprise.

Même après avoir lancé leur nouvelle entreprise, ils continuent à se réunir une fois par semaine avec le groupe d’ADRA pour être soutenu et encouragé dans leurs efforts. Non seulement ils font des paiements relatifs à leur prêt, ils commencent également à contribuer à un programme d’épargne en prévision des circonstances d’urgence familiale ! Ils ne font plus partie des emprunteurs d’argent ! Ils ne sont plus obligés de travailler pour des maigres taux de salaire comme journaliers. Dorénavant, les revenus qu’ils sont capables de générer vont à eux-mêmes et non à un riche propriétaire terrien ou à une société manufacturière. Désormais, grâce à l’argent supplémentaire qu’ils gagnent, ils sont capables d’envoyer leurs enfants à l’école et, par conséquent, une famille de plus est libérée de la pauvreté !